Home

L'association est née le 12 janvier 1991 à Namur. Elle regroupe à ce jour près de 500 membres : gardes-chasse, garde-pêche et divers sympathisants, répartis dans toutes les provinces wallonnes.

L'Association s'impose comme étant l'indispensable mouvement de solidarité entre les gardes wallons.

Nos 4 objectifs majeurs

  • Valoriser l’image du garde champêtre particulier assermenté, cet officier de police judiciaire à compétences particulières. Se positionner comme interlocuteur privilégié entre autres auprès des Gouverneurs et autres intervenant dans l’organisation des formations, jurisprudence... Mieux définir et renforcer les statuts, c’est donner les moyens légaux d’être efficace
  • Former et informer ses membres tant dans les domaines juridiques que cynégétiques et halieutiques, pour un meilleur exercice de la mission des gardes
  • Protéger et surveiller l’espace naturel, la faune et la flore, notamment en intensifiant la lutte contre le braconnage et les prédateurs
  • Développer l’emploi en tentant de rendre obligatoire l’engagement d’un garde, sur les territoires d’une grande importance, au travers des conseils cynégétiques.

Qu'est-ce qu'un garde particulier ?

Le commettant : celui qui charge une personne de la surveillance de ses territoires et de ses intérêts privés.
Le garde particulier : au service du commettant pour protéger ses intérêts, les territoires et ce dans le respect des lois et règlements.

Les conditions d’exercice liées à la personne du candidat garde particulier sont régies par la loi du 8 janvier 2006 réglementant le statut desdits gardes modifié par l’Arrêté royal du 20 décembre 2007 (en exécution de l’Arrêté royal du 8 janvier 2006) (et dispositions législatives code rural – articles 61 à 64 & circulaire ministérielle du 29 janvier 1964).

Les tâches que le garde particulier est amené à remplir varient selon le type de territoire (surveillance de propriétés boisées ou non, surveillance de la chasse, de la pêche... et des législations inhérentes à ces activités..).

Après réussite des épreuves officielles, le garde agréé doit prêter serment devant le Juge de paix du canton de sa résidence. Le Gouverneur de province délivre alors la carte de légitimation. Cette carte a une validité de cinq ans.

C’est la pièce justificative de son état d’O.P.J. (Officier de Police Judiciaire) qui lui permet entre autres de rédiger des procès-verbaux lors de la recherche, de la constatation
de toutes contraventions en matière de chasse et/ou de pêche.

Durant son service et sur son territoire, le garde particulier a l’obligation de porter l’uniforme des gardes champêtres particuliers.

Uniforme, insigne, ...

L’AGPRW a créé et est seule dépositaire de l’uniforme et des insignes légalement protégés qui sont seulement délivrés aux gardes assermentés.